Techniques simples d’autohypnose : association – dissociation

Techniques simples d’autohypnose : association – dissociation

Au quotidien, nous utilisons deux modes de fonctionnement, naturels et complémentaires :

  • Soit nous sommes dissociés: nous nous voyons de l’extérieur, comme si nous avions le point de vue d’une tierce personne, ou d’une caméra. C’est comme être spectateur de la scène que nous sommes en train de vivre. Quand nous sommes dans ce mode-là, les émotions sont atténuées, voire inexistantes, et la perspective nous permet de prendre les choses avec du recul.
  • Soit au contraire nous sommes associés: nous sommes à l’intérieur de notre corps, nous voyons les choses à travers nos propres yeux. Nous sommes alors particulièrement au contact de nos ressentis, des émotions qui nous traversent.

Pensez par exemple à ces gens qui paraissent insensibles, tout le temps déconnectés (très dissociés)… ou au contraire à ceux dont les émotions semblent hyper présentes (très associés)…

Les souvenirs sont un excellent révélateur de ces deux modes :
Laissez émerger un souvenir quelque peu désagréable. Y êtes-vous dissocié (vous voyez-vous depuis l’extérieur ?) ou bien associé (voyez-vous la scène à travers vos propres yeux) ? Si vous êtes dans la seconde situation, prenez quelques instants pour vous dissocier : sortez mentalement de ce corps et regardez la scène depuis un autre point de vue, plus lointain. Prenez de la distance. Et notez les changements que cela provoque.
Inversement, convoquez un souvenir agréable. Si vous n’y êtes pas encore associé, rentrez dans votre corps et constatez comment vos sensations et émotions s’amplifient. Comment le souvenir devient plus présent, plus prégnant, plus réel…

La technique :

En alternant quelques fois entre ces deux modes (glissement entre deux états de conscience), et en imaginant que vous entrez en autohypnose (imagination), votre inconscient va naturellement créer un état d’hypnose :

  • [Associé] Dans un premier temps, installez-vous confortablement dans un endroit dans lequel vous savez que vous ne serez pas dérangé.
    Laissez-vous quelques instants pour vous associer encore plus que vous ne l’êtes peut-être déjà : prenez conscience de vos sensations (contact du corps sur le siège et avec le sol peut-être, partie du corps la plus détendue…) et de certains détails de votre champ de vision que vous pouvez observer. Eventuellement en fixant un point.
  • [Dissocié] Après quelques instants ainsi associé, amusez-vous à vous dissocier. Imaginez-vous vous regardant depuis un autre endroit de la pièce. Peut-être prenez-vous la place d’une caméra de surveillance imaginaire par exemple…
    Et imaginez que la version de vous que vous observez est en train d’entrer en autohypnose. Quels changements pourriez-vous observer à mesure que ce corps rentre dans cet état particulier de relaxation et d’introspection ? Peut-être les yeux se sont-ils fermés ? Les épaules ont-elles commencé à se détendre ? La tête à pencher légèrement ? Ou quelque chose d’autre de différent encore ?…
  • [Associé] Une fois notés ces changements depuis l’extérieur, rentrez dans ce corps qui a commencé à entrer en hypnose, et observez toutes les évolutions que cela a générées (souvent : détente physique et mentale, ralentissement des rythmes biologiques – battements du cœur, respiration… – et des pensées, bien-être, sérénité…).
    Profitez-en quelques instants avant de…
  • [Dissocié] Vous dissocier à nouveau. Et imaginez ce que vous pouvez observer lorsque ce vous que vous regardez rentrer encore plus profondément dans cette expérience…

Renouvelez cette boucle d’association / dissociation quelques fois, et à chaque passage en associé prenez de plus en plus conscience de tous les changements qu’occasionne l’état d’autohypnose que vous activez, puis restez-y finalement associé pour en profiter pleinement.

Pour optimiser votre expérience, vous pouvez vous inspirer des articles « Pourquoi et comment se doter d’un bon objectif lors de vos séances d’autohypnose ? », « Utilisez vos émotions pour booster votre autohypnose », « Apprenez à parler avec votre inconscient »…

 

Par Adrien Moulard
en savoir plus sur l’auteur